Aller au contenu principal

Menu secondaire (Potrail)

La traviata : opéra du Royal Opera House

La traviata : opéra du Royal Opera House

Du frisson d’un coup de foudre inattendu à une déchirante réconciliation qui intervient trop tard, La traviata de Verdi est l’un des opéras les plus aimés au monde. Alfredo s’éprend de la courtisane Violetta dans les beaux salons de la haute société parisienne, mais de sombres courants souterrains vont précipiter un dénouement tragique. Entre autres trésors mélodiques, l’opéra contient le célèbre Brindisi et l’exubérant « Sempre libera », qui illustrent tous deux le lyrisme de l’opéra italien sous son jour le plus immédiatement séduisant. La production de Richard Eyre pour le Royal Opera fait ressortir toute la palette des coloris émotionnels, depuis la vertigineuse découverte de l’amour jusqu’à une douloureuse confrontation et l’inéluctable conclusion. Les opulents décors et costumes d’époque renforcent le réalisme d’une émouvante histoire fondée sur un personnage ayant vraiment existé.
mise en scène :
RICHARD EYRE

MUSIQUE :
GIUSEPPE VERDI

direction musicale :
ANTONELLO MANACORDA

distribution :
VIOLETTA VALÉRY : ERMONELA JAHO
ALFREDO GERMONT : CHARLES CASTRONOVO
GIORGIO GERMONT : PLACIDO DOMINGO

DURÉE APPROXIMATIVE :
3H35, DEUX ENTRACTES
CHANTÉ EN ITALIEN AVEC SOUS-TITRAGE EN
FRANÇAIS

Photos

ARLEQUIN

  • En direct
    19:45
    VOST