Aller au contenu principal

Menu secondaire (Potrail)

Nouveau ciné-club avec Thierry Jousse !

Toute l'année !

Le ciné-club de Thierry Jousse

Thierry Jousse vous propose, un dimanche sur deux à l’Arlequin, un vagabondage dans l’histoire du cinéma, du muet aux années 90, agrémenté d’un indispensable échange avec le public.

AU PROGRAMME :

► Miss Oyu de Mizoguchi (1h29)
08 avril à 11h à l'Arlequin
Le mot de T.J. : Trop méconnu, Miss Oyu appartient à la dernière période de l'œuvre de Mizoguchi, la plus grande. Cette tragédie amoureuse à trois, mélange inégalable de finesse, de rigueur et de pureté du trait, égale pourtant les chefs-d'œuvre du grand cinéaste japonais.

► Ninotchka de Ernst Lubitsch (1h50)
22 avril à 11h à l'Arlequin
Le mot de T.J. : Une des grandes comédies de Lubitsch où l'anticommunisme apparent se transforme en éloge de la frivolité. C'est aussi le film où Garbo rit. Et ce n'est pas rien !

► Pandora de Albert Lewin (2h04)
06 mai à 11h à l'Arlequin
Le mot de T.J. : Un film baroque et splendide du rare Albert Lewin, également auteur du Portrait de Dorian Gray. Dans cette relecture croisée de deux mythes, celui de Pandore et du Hollandais Volant, Ava Gardner et James Mason trônent en majesté.

► Les enfants terribles de Jean-Pierre Melville (1h45)
20 mai à 11h à l'Arlequin
Le mot de T.J. : La rencontre au sommet entre Jean-Pierre Melville et Jean Cocteau pour un film qui mélange, à partir de l'histoire singulière entre un frère et une sœur, l'esprit rigoureux du premier à l'univers fiévreux du second.

► The Swimmer de Franck Perry (1h34)
03 juin à 11h à l'Arlequin
Le mot de T.J. : Un film rare et très étonnant qui date de la fin des années 60. Avec Burt Lancaster, impressionnant en nageur qui va de piscine en piscine, The Swimmer est une allégorie, à la fois solaire et très noire, du rêve américain.

Thierry Jousse :
Après avoir été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma entre 1991 et 1996, il écrit sur la musique dans Jazz Magazine et Les Inrockuptibles. Il publie également plusieurs livres sur le cinéma (notamment sur John Cassavetes et sur David Lynch), et réalise quatre courts-métrages, Le Jour de Noël (1998), Nom de Code : Sacha (2001), Julia et les Hommes (2003) et Buenos Aires Fantasma (2006), deux longs-métrages, Les Invisibles (2005) et Je suis un No Man’s Land (2011), et deux documentaires, L’Age d’or de la musique de film (2010) et Jean Douchet ou l’Art d’aimer (2012).. Il produit et anime Ciné Tempo, une émission consacrée à la musique au cinéma sur France Musique, tous les samedi à 13h. Par ailleurs, il collabore régulièrement au site Blow up-Arte sous la forme de cartes blanches autour de la musique et du cinéma.

Billetterie ci-dessous !

ARLEQUIN

76 rue de Rennes - 75006 Paris
  • Miss Oyu
    Drame (1 H 34 MIN)

    Miss Oyu

    • 11:00
      VO

instagram
instagram