Aller au contenu principal

Menu secondaire (Cinéma)

Affiche Thierry Jousse

Un dimanche sur deux à 11h

Le ciné-club de Thierry Jousse 100% patrimoine !

Thierry Jousse vous propose, un dimanche sur deux à l’Arlequin, un vagabondage dans l’histoire du cinéma, du muet aux années 90, agrémenté d’un indispensable échange avec le public.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS : 

► LE PETIT GARÇON DE Nagisa Oshima// 14 octobre à 11h
Grand moderne du cinéma japonais, Nagisa Oshima signe, à la fin des années 60, une œuvre unique et bouleversante, Le Petit Garçon. Tiré d’un fait-divers sordide, le film, qui parcourt le territoire japonais de long en large, est surtout l’occasion pour le cinéaste japonais de filmer, en couleurs et en noir et blanc, un petit garçon opaque et mystérieux dont la présence reste en mémoire très longtemps après la fin du récit. Ce qui en fait, aux côtés d’ Allemagne Année Zéro, de La Nuit du Chasseur ou de L’Enfance Nue, un des très grands films sur la solitude de l’enfance.

► UN JOUR A NEW-YORK de Stanley Donen et Gene Kelly// 28 octobre à 11h
Avec ce coup d’essai immédiatement transformé en coup de maître, Donen et Kelly rénovent en profondeur la comédie musicale, genre très en vogue dans les années 30-40. Sur une trame d’une grande simplicité – trois marins (parmi lesquels Gene Kelly lui-même et Frank Sinatra) fraîchement débarqués à New York, à la fin de la seconde guerre mondiale, ont 24 heures pour découvrir la grande ville – Donen et Kelly, qui co-signent le film, font preuve d’un imparable sens rythmique et chorégraphique et surtout, débarrassent le genre de ses origines théâtrales en inscrivant tous les numéros musicaux au cœur d’une ville en pleine renaissance. A l’heure où la Philarmonie rend hommage à la comédie musicale à travers une grande exposition (à partir du 19 octobre), il est grand temps de se replonger dans cette enthousiasmante fontaine de jouvence qu’est Un Jour à New York.

En partenariat avec France Musique

Thierry Jousse : 
Après avoir été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma entre 1991 et 1996, il écrit sur la musique dans Jazz Magazine et Les Inrockuptibles. Il publie également plusieurs livres sur le cinéma (notamment sur John Cassavetes et sur David Lynch), et réalise quatre courts-métrages, Le Jour de Noël (1998), Nom de Code : Sacha (2001), Julia et les Hommes (2003) et Buenos Aires Fantasma (2006), deux longs-métrages, Les Invisibles (2005) et Je suis un No Man’s Land (2011), et deux documentaires, L’Age d’or de la musique de film (2010) et Jean Douchet ou l’Art d’aimer (2012).. Il produit et anime Ciné Tempo, une émission consacrée à la musique au cinéma sur France Musique, tous les samedi à 13h. Par ailleurs, il collabore régulièrement au site Blow up-Arte sous la forme de cartes blanches autour de la musique et du cinéma. 

L'Arlequin

76 rue de Rennes - 75006 Paris 6e arrondissement
  • Juste avant la nuit
    Drame (1 H 46 MIN)

    Juste avant la nuit

    • 11:00
      VF